Mon nouveau site web Refonte et référencement

La refonte complète de mon site web

Pour cette nouvelle année, j’ai le plaisir de vous présenter mon nouveau site internet !
Depuis plusieurs mois, j’avais décidé, après plusieurs refontes graphiques de l’ancien site web, de tout changer en profondeur, de tout refaire.
Je me suis donc orienté vers un système de gestion de contenus (CMS), après avoir longtemps refusé cette option au profit d’un site codé à  la main sur lequel on a plus de maîtrise concernant l’optimisation pour le référencement. Vu les performances des sites web de mes clients propulsés par cms, je me suis dit que le temps était venu d’appliquer cette recette au mien. Vous verrez plus loin sur cette page que ce n’était pas forcément la meilleure idée.

Depuis début janvier, je rame pour repasser en première page et j’ai la désagréable impression que peux importe la requête saisie par l’internaute et peu importe les efforts pour optimiser mon site web : je ne peux être mieux placé qu’en début de deuxième page en matière de création de site web à Rennes. Cela n’est pas très naturel et ça sent la pénalité algorithmique, qui, si elle est avérée, ne me sera pas je l’espère appliquée trop longtemps par  Google…

Si  les professionnels du référencement eux-mêmes ont du mal à faire remonter leur site dans les classements, ça veut bien dire que le métier de référenceur est complexe, technique et n’est pas à la portée du premier venu.
En attendant que l’ami Américain me lâche la bride (car mon site est pour le moment bridé, c’est clair), je continue à produire du contenu de qualité  et à améliorer mon site internet, pour le jour où…

Une autre stratégie de référencement

Visiblement avec Google le risque ne paie pas ! Chute immédiate dans les SERPs (classements Google) et relégation en deuxième division (2ème page :-) ) sur toutes les requêtes stratégiques du métier, même sur Rennes ! C’était attendu car je devais accepter, en passant au CMS*, un changement de mes structures d’ urls présentes dans l’index de Google depuis des années. J’espère que ce n’est dû qu’à cela et que ce n’est que transitoire.

Il est possible que d’autres facteurs soient venus se combiner à cela, comme l’algorithme « Penguin » de Google qui se met à jour en temps réel et qui a dû détecter quelques backlinks négatifs que je n’ai pas pris le temps de traiter à temps.
Un facteur important réside également dans la concurrence acharnée sur ce secteur d’activité, surtout à Rennes, ou chaque détail compte et vous fait perdre ou gagner des places.

Bref, vu tout le boulot de fait sur ce site et sur son environnement depuis la rentrée, j’espère être récompensé de mes efforts bientôt, en revenant en première page, et bien placé de surcroît sur les termes liés à la création de site internet.

De plus, ce site n’est pas terminé, tant en terme d’optimisation de contenus pour le référencement qu’en terme d’optimisations techniques.

En effet, créer un site sur la base d’un CMS n’est pas forcément plus simple que de tout coder sois-même si on recherche la performance.
Il faut souvent en modifier la structure en profondeur pour obtenir ce que l’on souhaite et atteindre ses objectifs, car les CMS ne sont pas du tout optimisés pour le référencement… même en 2015.

 

 

La complexité du métier de référenceur…

Depuis deux mois, je ne cesse de modifier le code de mon CMS car évidemment, les geeks blogueux et autres dévelopathes de la nébuleuse WordPress n’ont pas la moindre conscience de l’importance de la communication, qui est quand même la finalité d’un projet de création de site internet…
Du coup Google ne semble pas trop apprécier mes changements de structure intempestives qui visent pourtant à trouver le meilleur compromis.
Il y’a certes la fausse bonne solution des plugins, mais je les évite au maximum car avec eux le remède est souvent pire que le mal.

J’espère que ceci apporte une réponse à ceux qui essaient par tous les moyens de dévaluer notre travail en prétendant qu’on ne fait qu’utiliser des programmes déjà existants et qu’il est possible de se faire faire un site internet gratuit.
Déployer un site sous WP en 5 minutes, comme l’indique le célèbre slogan, est peut-être à la portée de pas mal de monde (personnellement je n’y suis jamais arrivé…) mais en l’état ce n’est pas un site web, c’est juste un « truc » inutile sur internet.
En faire un site efficace tant en référencement web qu’en image de marque, c’est à dire transformer ce « truc » ou ce « machin » en outil de communication rentable qui apporte un retour sur investissement au client final, demande plusieurs semaines de travail (conception et réalisation) qui ne peuvent pas être gratuites…
N’en déplaise au « cousin de la tante dont le fils est informaticien » ou au « beau-frère de la copine du neveu qui va nous faire ça gratos », ces gens pleins de bonne volonté ont encore pas mal de nuits blanches et de weekends devant eux avant de connaître le quart du dixième de ce qu’il faudrait commencer à savoir pour créer un site internet ! :-)

Je m’égare… mais la difficulté que j’éprouve à rendre mon nouveau site internet rentable en le plaçant en première page de Google, et ce, malgré mon expérience et mes savoirs-faire, me rassure quand à la valeur ajoutée de ce que l’ont produit. Créer un site internet et le référencer est un métier.

C’est vrai que l’on vire à l’article ou au billet d’humeur, mais cela correspond aussi à la nouvelle tonalité que je veux donner à mon nouveau site web. Je trouve qu’il est bon de sortir des présentations fades et hypocrites du milieu !